Les associations en ont assez de l’immobilisme de Melchior Wathelet !

Communiqué de Presse
woensdag 9 januari 2013

« Les associations AWACSS, WAKE UP KRAAINEM et UBCNA s’indignent de l’incompréhensible retard pris dans la mise en œuvre des instructions délivrées le 15 mars 2012 par le cabinet du Secrétaire d’Etat à la mobilité MelchiorWathelet pour se conformer aux accords de gouvernement de 2008 et 2010 visant à l’optimisation des procédures de décollages et d’utilisation des pistes de l’aéroport national de Zaventem.

Piste 20 : Surréaliste ! Sous la pression du CD&V , le Secrétaire d’Etat essaye d’annuler ses propres instructions trois jours avant la mise en œuvre des nouvelles routes environnementales, du jamais vu! Pas de chance pour MrWathelet , Belgocontrol lui a relevé les bretelles en soulevant l’incohérence et l’impossibilité technique de cette tentative d’annulation. Depuis le 13 décembre à minuit, les routes suivies par les avions décollant de la piste 20 évitent désormais le centre des communes de Sterrebeek, Wezembeek-Oppem et Kraainem et survolent principalement des zones industrielles et des espaces non bâtis. On peut toutefois regretter que les vols de nuit soient toujours autorisés à Bruxelles National, aéroport urbain par excellence!

Piste 02 : Les associations sont excédées par l’absence de calendrier des mesures nécessaires pour corriger la prise en compte actuelle - non conforme à l’accord de gouvernement - des normes de vent arrière sur les pistes 25. Les anciennes instructions toujours en vigueur ont un impact négatif sur la sécurité opérationnelle de l’aéroport et la santé des riverains survolés à cause de l’usage abusif de la piste 02 qui , pour mémoire, doit être évité au maximum pour respecter l’arrêt du 17 mars 2005. De source sûre, aux dernières nouvelles le CD&V bloque toute avancée dans cette partie essentielle du dossier des nuisances sonores sans que le Secrétaire d’Etat n’en ait cure. On avait espéré un peu plus de courage politique de la part de Melchior Wathelet.

Piste 25 : L’éclatement des routes au départ de la piste 25R en vue de répartir les nuisances semble bloqué par un hypothétique accord des militaires ; en cause un faux problème d’utilisation historique de l’espace aérien datant de la dernière guerre. Là non plus, Melchior Wathelet ne semble pas vraiment s’impatienter pour arriver à débloquer ce volet du dossier!

Les associations demandent au Secrétaire d’Etat Wathelet de prendre ses responsabilités et de faire appliquer sans délai ses propres instructions du 15 mars 2012 comme il l’a promis à Wezembeek-Oppem devant plus de cent personnes lors de la campagne électorale pour les élections communales. Les promesses se sont apparemment éloignées avec la campagne électorale!