Les communes soulagées

lalibre.be
woensdag 18 juli 2012

Voici, dans le détail, les zones exactes de survol de Bruxelles et environs prévues par le plan. Et, en conséquence, la liste des communes qui devraient se voir moins touchées par les nuisances sonores engendrées par les décollages à Bruxelles-National.

Ainsi, la route du Ring évite le survol de Laeken, Neder-Over-Hembeek, Grimbergen, Strombeek et Beauval. Quelque 50 000 habitants seraient épargnés, selon le cabinet Wathelet. Après un virage à droite à 700 pieds, les avions survoleraient le site naturel du Moeraske, la gare de Schaerbeek, puis un zoning et le site militaire de Neder-over-Hembeek, avant de croiser le Ring à hauteur du zoning de l’Hôpital Militaire.

Les effets de la route "canal" sont encore plus spectaculaires. Haren-Village, Evere, Schaerbeek, Saint-Josse, Saint-Gilles, Forest, Uccle et Watermael-Boitsfort ne seront plus survolés. Cela fait 65 000 habitants survolés au lieu de 450 000 actuellement. "Le premier habitant survolé sur la route du canal se trouve au quai des Armateurs, à un endroit où les avions voleront à plus de 3 500 pieds d’altitude", indique le cabinet Wathelet. Les communes du sud-est de la capitale (Woluwe, Crainhem, etc.) sont également avantagées par la route "canal" qui accueillerait nombre de gros-porteurs particulièrement bruyants. Après Ruisbroeck, les avions suivraient la E19. Le nouveau trajet évite le centre de Haren, survole le dépôt Infrabel de Haren, le site schaerbeekois de Bruxelles-Formation (toujours en friche), l’usine d’incinération de Neder-over-Hembeek, le site industriel de l’avenue du Port et, enfin, Tour et Taxis. Un virage large à 1 700 pieds évitera le survol des zones habitées. 125 000 habitants seraient ainsi épargnés.

Enfin, la suppression des routes dites "Delta" doit soulager Laeken, Koekelberg, Molenbeek et Anderlecht et, ce faisant, quelque 75 000 personnes supplémentaires.