Enquête Publique ouverte par la Région Flamande

Wake Up Kraainem
zondag 10 januari 2016

La Région flamande a lancé un projet de Plan d’action (126 pages dans l’annexe ci-dessous) au sujet du bruit résultant de l’aéroport de Bruxelles-National.

Une présentation de ce Plan a été soumise aux représentants des Communes flamandes et Conseils de l’environnement, membres de la Commission de Concertation de Brussels Airport, le 19 novembre dernier. Kraainem et Wezembeek étaient représentées.

Les Associations Awacss-Wezembeek et Wake Up Kraainem ont réagi à ce Plan d’action en introduisant chacune une lettre d’objections auprès de la Région Flamande. Vous trouverez cette lettre en annexe qui sera soumise au Collège des deux Communes.

Etant donné le volume de cette étude, la lettre se concentre sur des objections principales contre ce Plan. Elle n’a pas l’intention de recommencer à plaider sur l’ensemble de nos revendications avec lesquelles nous sommes déjà occupées sur les plans politiques et judiciaires.

Plusieurs Communes flamandes ont aussi réagi quasi dans la même ligne de ce que nous reprochons à ce Plan.

Les habitants ont aussi la possibilité de réagir jusqu’au 15 janvier 2015 au plus tard par mail à l’adresse milieuhinder@vlaanderen.be

En résumé,

Wake Up Kraainem ne peut pas marquer son accord sur un plan d’action en matière de bruit résultant de l’aéroport de Bruxelles-National, dans la mesure où ses dispositions ne prévoient pas de réduction maximale du bruit à un moindre coût pour une grande partie des survolés souffrant des nuisances aériennes dans la périphérie flamande.

Le Plan se limite à deux zones de survolés mais occulte le problème des 85-90% autres survolés qui souffrent aussi lourdement et qui ne sont pas habitants de ces deux zones.

Wake Up Kraainem estime que ce plan doit être ré-étudié en tenant compte de la situation réelle et objective du bruit que doit supporter l’ensemble des victimes des nuisances aériennes. Wake Up Kraainem estime que ce plan doit être ré-étudié à la suite d’un accord qui sera pris entre le Fédéral et les deux Régions (Bxl et la Flandre) en tenant compte d’un équilibre entre les régions.

Elle rappelle que ce Plan doit tenir compte d’une utilisation optimale de l’aéroport à partir de ses pistes principales, 25R et 25L, telle qu’en vigueur depuis 30 ans, sur base d’une norme de vent de 8 nœuds sans rafales appliquée avec la souplesse permise par les règles de l’OACI.

Annexes :