Communiqué de l’UBCNA du vendredi 22 août 2014

UBCNA
vrijdag 22 augustus 2014

Communiqué de Presse de l’UBCNA DU VENDREDI 22 AOUT 2014 L’analyse de Mme Fonck est correcte, celle de Pas Question est fausse

L’UBCNA tient à réagir quant au contenu de la note de la Ministre Fonck et aux attaques éternelles du Collectif Pas Question

L’analyse de la Ministre Fonck et de Belgocontrol est correcte :

- une éventuelle réactivation de l’ancien virage prendrait entre 30 et 66 semaines au minimum

- l’ancien virage ( qui date de mars 2004 et NON depuis 40 ans ) n’est plus publié et n’existe donc plus depuis le 06/02/2014

- l’ancien virage a causé 17.000 dépassements sonores entre 2010 et 2012 qui n’ont débouché que sur 39 perceptions d’amendes donc il contrevient clairement à l’esprit de l’ordonnance en cessation environnementale

- l’ancien virage a été mis en service dans toute la précipitation en mars 2004 par Bert Anciaux sans aucune étude de sécurité préalable, d’autant qu’à cette époque l’autorité de supervision BSA n’existait pas et ne validait pas les procédures de ce fait l’Arrêt de la Cour d’Appel de Bruxelles du 17 mars 2005 interdit toute concentration de survols sur la périphérie Est de Bruxelles

- il est évident que toute limitation dans l’utilisation de certains couloirs aériens induit une diminution de la capacité opérationnelle horaire de l’aéroport ( nombre d’avions qui peuvent décoller et atterrir par heure ) et met l’aéroport dans une position économique moins concurentielle par rapport aux autres aéroports européens

Quant aux attaques permanentes mais totalement inexactes du Collectif Pas Question :

- le Tribunal n’ordonne ni un moratoire ni un retour en arrière, mais uniquement la cessation de toute utilisation des deux virages à gauche, le court de 2004 et le long du 06/02/20104

- le Tribunal n’interdit pas l’utilisation de la Route du Canal de nuit et le weekend, mais uniquement les quelques avions mis de jour depuis le 06/02/2014

- la Juge peut ordonner une cessation, ce qu’elle a fait pour le double virage, mais la juge ne peut PAS s’immiscer dans le pouvoir d’appréciation du politique en dictant la solution à retenir sous peine d’une mise à néant de son jugement en procédure d’appel

- l’ancien virage de 2004 n’a fait l’objet d’aucune procédure d’étude, car mis en œuvre en mars 2004 dans la précipitation du Plan Anciaux

- toute réactivation de l’ancien virage sans étude ni concertation ferait immédiatement l’objet d’une nouvelle action en cessation qui cette fois interdirait certainement l’ancien virage puisqu’occasionnant de nombreux dépassements aux normes de bruit bruxelloises.

- UBCNA rappelle que la création de la Route du Canal date du Comité de Concertation Etat-région du 24 janvier 2003 entre les Ministres de Donnea, Durant et Dewael; et que la route du Canal est utilisée de nuit depuis 11 ans, soit dès le 12 juin 2003.

L’UBCNA est la seule association qui arrive depuis 1991 avec des solutions indiscutables et argumentées ( juridiquement et techniquement ), on nous accuse tour à tour d’être l’antenne politique tantôt du cdH tantôt du MR du FDF ou du PS. L’association PAS QUESTION n’a pas à nous faire la moindre leçon, les novices de PAS QUESTION qui ne pensent qu’à leur seul cas personnel en refusant le moindre survol sur leur toit, ne viennent avec aucun argument technique pertinent; alors que nous avons obtenu à plus de 20 reprises la condamnation de l’Etat belge par diverses décisions de justice.

Les commentaires des membres de Pas Question sur les réseaux sociaux débordent totalement vers des accusations fausses sur les vies privées, où l’on se fait traiter de vieux fatigués. C’est vrai qu’après avoir été sans cesse survolés depuis 10 ans jour et nuit par la concentration des survols du Plan Anciaux, raison pour laquelle il est hors de question que tous les survols soient reconcentrés sur nos communes, nous estimons qu’on peut exproprier tout Woluwe, Wezembeek et Kraainem au prix juste de l’immobilier ce qui nécessitera une enveloppe budgétaire considérable dans les communes les plus chères de Belgique.

Pas Question lutte contre potentiellement 25.000 passages annuels d’avions au-dessus de leurs maisons, quand on sait que la seule zone de l’Est de Bruxelles a été réellement survolée de jour comme de nuit par 68.000 mouvements en 2013 sur un total de 216.000 mouvements ( 1 sur 3 ) on est réellement en droit de se demander qui est réellement survolé et qui l’est beaucoup moins.

Nous vous prions de croire en notre considération aéronautiquement la plus environnementale.

Peggy CORTOIS Présidente du Conseil d’Administration de l’asbl UBCNA-BUTV vzw